Profil de Sébastien AYRAUD

Informations

mailmembres uniquement
telephone n.c
site webn.c
facebookn.c
twittern.c
inscrit leInscrit en 2015
derniere visiteVisite :
mon avatar

Sébastien AYRAUD

Joueurs depuis tout petit, je suis un grand fan de kubenbois et des jeux qui font travailler le cerveau.
Et puis après avoir côtoyé quelques auteurs, je me suis finalement lancé dans la création...
Le Lire en grand
Après avoir laisser mijoté l'ensemble pendant l'hiver et le soleil étant de retour, je décide de me remettre sur mon projet. Voici donc les quelques modifications que j'ai apporté au projet, sans avoir testé pour le moment. Tout d'abord, la mécanique. Je me suis inspi... [ lire la suite ]
Le Lire en grand
Oyez, Oyez brave gens ! Nouveau test ce week end de Novioritum (toujours à trois joueurs :/), avec quelques petits changement de règles. - Changement de règle concernant les Halles, j’ai purement et simplement supprimé les échanges qui n’avaient, il est vrai, que peu d’intérêts au fin... [ lire la suite ]
Le Lire en grand
Que serait réellement un prototype sans déception ? Voici une question intéressante que je me suis posé après quelques parties de Novioritum... Le jeu n’est en test que depuis début janvier mais je dénote déjà quelques points qui ne vont pas... D'abord, les objectifs sont trop lo... [ lire la suite ]
Le Lire en grand
La mécanique : La mécanique de jouer une carte par joueur m’est venu alors que je testais Templar lors du salon d’Essen 2013. Je trouvais la mécanique de jouer une carte qui ne peut être copiée par un autre joueur très originale, même si je n’ai pas accroché au jeu en lui-même, prob... [ lire la suite ]

Les prototypes de Sébastien AYRAUD

Novioritum

/!\ Le jeu est encore en cour de développement. Il est donc possible que je modifie encore des règles./!\

Novioritum est un jeu de gestion, prenant part à la fin du Moyen-Âge, dans la ville de Niort, où le travail de la peau et de la tannerie est à son apogée, grâce notamment à la découverte du Canada par Jacques Cartier en 1534, ainsi qu’à des techniques de travail plus élaborées, rapportées d’Angleterre par Thomas Jean-Main.

Idée du jeu:
Le but du jeu est de fabriquer du cuir et de le transformer pour satisfaire les « Demandes Seigneuriales ». Toutefois, les objets fabriqués peuvent aussi être exportés via le Port.
Chaque joueur aura donc à sa disposition des ouvriers qu’il faudra recruter, et éduquer de manière à augmenter leurs compétences et ainsi rendre leur travail plus efficace.
Chaque joueur possède 8 cartes avec lesquelles il pourra effectuer une action. A son tour de jeu, le joueur actif joue une carte et réalise l’action de la carte. Puis, c’est au joueur suivant de jouer, etc... Les cartes sont empilées afin de ne rendre visible que la dernière carte jouée. La fin de partie intervient lorsque toutes les demandes ont été remplie et le joueur possédant le plus de PV remporte la partie.

2 à 4
12 ans

60 à 120 mn
1220 fois