Profil de Jean Charton

Informations

mailmembres uniquement
telephone n.c
facebookn.c
twittern.c
inscrit leInscrit en 2016
derniere visiteVisite :
mon avatar

Jean Charton

Jeune vosgien* passionné de jeux, j’essaye d’imaginer à mon tour de nouvelles expériences et de nouveaux univers – inspirés de tous les moments passés autour d’une table à jouer, boire, se marrer et parfois se creuser la tête avec des amis.

En vous présentant mes prototypes, j’espère vous faire découvrir et partager mes idées et peut-être un jour décrocher la lune et l'édition ; car tout joueur est rêveur avant-tout !

Tout au long de l’année, retrouvez-moi au cours de différents événements autour de la création ludique et si mes jeux vous intéressent, n’hésitez pas à prendre contact et à partager vos commentaires.

*Vosgien = mi-homme mi-sapin
Le Lire en grand
Le FIJ Cannes 2017 vient tout juste de fermer ses portes : c’est compliqué de débriefer tout cela à chaud tellement l’événement est immense, comme le savent les joueurs qui s’y sont rendus ou qui ont l’habitude de s’y rendre. Évidemment, le salon était particulièrement fort en émo... [ lire la suite ]
Le Lire en grand
J’ai la chance de faire partie des heureux élus qui participeront au premier Proto Lab du Festival International des Jeux de Cannes, grâce à la sélection via les festivals partenaires ! Le festival se tiendra du 24 au 26 février 2017 au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes. J... [ lire la suite ]

Les prototypes de Jean Charton

Constantinople

Constantinople est un jeu coopératif de stratégie/gestion dans lequel les joueurs ont pour objectif de défendre l'Empire byzantin sur le déclin : ils doivent parvenir à remporter un certain nombre de points de prestige pour remporter la partie au terme de trois âges successifs. Chaque âge est décomposé en plusieurs étapes : vingt tours de jeu, une phase de siège, une phase d'entretien.

Durant vingt tours de jeu, les joueurs tirent en premier lieu des cartes événements qui les contraignent à placer des envahisseurs, subir des catastrophes et récupérer – parfois – certains bonus ; puis ils incarnent l'un des huit hauts dignitaires de l'Empire qui leur permet d'effectuer des actions variées sur le plateau de jeu (placer des Byzantins, récolter des revenus, éliminer des envahisseurs, déplacer des navires, construire des bâtiments, etc.) ; et enfin, ils peuvent employer un bâtiment préalablement construit dans leur cité.
À la suite de ces vingt tours de jeu, une période de siège contraint les joueurs à détruire certains de leur bâtiments dont le chiffre aura été tiré suite à la résolution du dé catapulte. Pour chaque bâtiment qui survit au siège, les joueurs doivent le ré-alimenter en blé : c'est l'entretien des bâtiments (la famine qui suit le siège). Les bâtiments ainsi entretenus rapportent des points aux joueurs, qui font progresser la piste de prestige.

En fin de partie, 15 points de prestige obtenus permettent aux joueurs de proclamer victoire. Si les joueurs atteignent ou dépassent les 30 points de prestige, la victoire est légendaire et les joueurs en sortent auréolés de gloire !



---- Un grand merci à tous les testeurs du jeu qui ont tous plus ou moins participé à son élaboration : Toshi, Léa, Matthi, Laurent, Paulo, Caro, Capu, Charles, Mag', Pancho, Véro, Benji, Loïc, Dam', Sylvain, Flavie, Véro C., Typhaine, William, les joueurs de Jeux & Cie (Frédérique, Joëlle, Stéphanie, Chloé, Fabien, Adrien, Amandine, Agathe, Anna, Tony, Clément, Cyril, Ludovik, Nathan) et de Paris est Ludique 2016 (Pierre, Hedgehogmsx, Elsa, N°Bis, Florian, Kelly, Jean-Alain, Gauthier, Sébastien S., Julien, Anne, Priscilla, Arnaud, Lauriane, Cyrine, Romain, Damien, Blandine, Sébastien, Wolfgang, Mickaël, Olivier, Emmanuel, Régis) ainsi que du Gai Luron (Elise, Christine, Marielle, Tiphanie, Nathalie, Alain) – et tant d'autres que j'oublie. Et un merci plus particulier à Céline pour tout le temps qu'elle a donné à m'accompagner dans cette passion.
1 à 6
10 ans

90 à 120 mn
941 fois